mardi 25 juillet 2017

Intel Arduino 101

"Les emmerdes, ça vole toujours en escadrille", comme disait ce 'cher' Chirac. Tout dépend pour qui. Pour Intel, sans doute. Après avoir annoncé il y a à peine un mois la fin des cartes de développement Joule, Galileo et Edison, voici qu'arrive le tour de la carte au format Arduino, la 101 :


Comme l'indique cette annonce du site Hackaday, il semble que ce soit le clap de fin en ce qui concerne la tentative d'intrusion d'Intel dans le domaine des 'faiseurs', après avoir abandonné le petit mode prometteur des jeunes diplômés, avec les cartes Joule, Galileo et Edison. Charmant comme appellations, d'ailleurs. Mais que ce soit avec ces jeunes diplômés 'néo-nouveaux' (barbe de 15cm et mac-book pro chevillés au corps) ou les makers de tout poils, il semblerait que le loup ce soit fait éjecter de la bergerie. Ce n'est pas un mal.

Pourquoi en effet perdre son temps sur des architectures ultra propriétaires, absolument pas performantes et obsolètes car largement dépassées par d'autres solutions du marché.

Comme j'ai déjà eu l'occasion de le signaler, l'objectif d'Intel n'était pas de proposer quelque chose de viable, mais de détourner l'attention des développeurs de tous poils des solutions concurrentes suffisamment longtemps pour étouffer le phénomène. Pour être complet, il me semble important de signaler qu'il n'aura pas fallu attendre le débarquement d'Intel pour que le phénomène 'Makers' s’essouffle. De lui-même d'ailleurs. Mode des années 2010, le sujet est ailleurs aujourd'hui...

Et cela n'est pas un mal non plus. Un certain assainissement pourrait être le bienvenu, qui devrait permettre l'émergence d'une suite au phénomène, et notamment à Arduino. Pour l'instant je ne vois pas vraiment quoi que ce soit poindre le bout du nez, mais sait-on jamais...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire