Attention : nouvelle adresse mail depuis novembre 2017. Ne plus utiliser l'ancienne hébergée chez Yahoo!

mardi 20 juin 2017

Intel Joule, Galileo & Edison :-)

Parfois, de bonnes nouvelles finissent par arriver, à force de patience.
Et cette fois, c'est Intel qui me donne un réel motif de satisfaction. Notez la photo de début du billet paru sur Hackaday le 19 juin :


Petite pensée à ceux qui n'auraient pas lu avec attention mes conseils postés il y a tout juste trois ans sur ce blog. Je vous suggère de (re)lire ma petite digression sur "Le côté sombre de la force." ou il est question justement de la tentative d'entrisme d'Intel chez les Makers.

Dans le billet dont il est question sur le site de Hackaday, l'auteur se pose des questions sur les raisons de l'abandon de ces plateformes par Intel. Raison philosophiques propres à Intel ou alors mauvais support tant matériel que logiciel de ces matériels? Si je puis me permettre, un site un tant soit peu sérieux comme Hackaday devrait au moins émettre une autre hypothèse :

Celle toute simple de mines déposées par Intel, destinée UNIQUEMENT à exploser la concurrence naissante dans le domaine de l'ULE  (Ultra Light Embedded). Le but du jeu ayant été tout simplement de tenter de détourner le flux des 'inventeurs' (de préférence diplômés) vers autre chose que la concurrence, quitte à les envoyer avec un billet de non retour, directement sur Mars!

Visiblement ça n'a pas fonctionné, et c'est une très bonne nouvelle pour le monde des développeurs talentueux. Et d'ailleurs, cela ne rejoindrai-t-il pas ce à quoi faisait allusion Steve Wozniak à la Silicon Valley Comic Con 2017? (voir billet juste en dessous...)

Et pour ceux qui y ont cru, un petit rappel : une nouvelle agence pour l'emploi spécialement dédiée vient d'ouvrir ses portes Hall Freyssinet. C'est dans dans le 13ième!

24 juin 2017 Bon, évidemment Intel ne cherche pas qu'à plomber la concurrence,  mais cherche aussi de nouveaux débouchés. Parce que le PC, ça s'essouffle grave, et les tablettes n'existent déjà presque plus, et de toute façon sont développées avec des multicœurs ARM.

Image personnelle prise le 23 juin 2017
Sur cet emplacement d'une grande enseigne, trônaient il y a moins de deux ans, des PC portables à plus de 1000€, bien présentés sur un 'comptoir'. Et puis les machines proposées sont progressivement descendues en gamme jusqu'à ne plus présenter que des ordinateurs sans intérêt, puisque quoi faire d'une machine entre 350 et 500€ ? Cher, pour juste relever ses mails! Et puis aujourd'hui, plus rien, ou quasi si ce n'est quelques boîtes HP et Leonovo. Il est vrai que la manne commerciale se situe maintenant dans le Big Data :

Wikipedia
Pour ceux qui auraient raté le cours de l'histoire!

Enjoy!

Histoire d'enfoncer le clou, en voilà un exemple de petite carte qu'il est bien plus judicieux d'étudier  :


Un exemplaire de la famile Nucleo de chez ST que je viens de recevoir. Je suis actuellement en train d'étudier un switch M.I.D.I. équipé d'un processeur ARM de chez ST. J'ai déjà eu l'occasion d'évoquer la facilité de mise en œuvre de ces composants tant au niveau matériel que logiciel grâce à la suite logicielle libre d'AC6 : un vrai bonheur! Cette carte Nucleo possède un processeur encore plus musclé que j'ai hâte de découvrir...

Les raisons d'utilisation de ce type de processeur ne sont bien évidemment pas que techniques. Bien d'autres aspects doivent être pris en compte si l'on veut conserver sa liberté d'expression. Chez Intel, et autres entreprises du même type, l'investissement dans une plateforme hautement propriétaire impose des contraintes inacceptables aujourd'hui dans le monde du 'vrai' développement, but, it is an other story!

Bon, et puis au passage, publicité gratuite pour STMicroelectronics qui est, rappelons-le, une entreprise franco-italienne. Vous avez même la référence du produit chez Farnell! (la encore, publicité gratuite).

Enjoy (bis)

22 juin 2017 : Petite publicité rencontrée ce jour, soit au moins trois jours après l'annonce de l'arrêt du support de cette plateforme par Intel : 



 'Funny', n'est-ce pas! Allez, l'important, c'est d'y coire ;-)
 

samedi 10 juin 2017

Anniversaire Apple ][e

Je viens de terminer le remontage de l'Apple //e récupéré il y a quelques mois maintenant au fond d'un placard d'une entreprise. Il était plutôt en mauvais état (voir le post sur son dépannage plus bas).

Bien que ne possédant pas de disquette bootable pour cette machine, je suis en mesure de démarrer son Basic interne et d'y faire tourner un "Hello World' classique...


Le tout, à la date exacte du quarantième anniversaire de la vente du premier Apple // le 10 juin 1977.

https://vimeo.com/221071941

Cela ne nous... rajeunit pas!

16 juin 2017 : certes, cela ne nous rajeunit pas. Mais cela ne signifie pas obligatoirement qu'il s'agit d'une technologie totalement dépassée. Pour preuve, les cartes d'extensions qui sont encore, ou de nouveau, fabriquées pour cette machine. La plupart du temps il s'agit de cartes d'extension mémoire qui apportent donc les avantages d'une augmentation de mémoire!

Et puis il y a en ce moment une carte d'extension CPU qui remplace le processeur d'origine de type 6502 par son équivalent bien plus puissant qu'est le 65C816 de WDC :


J'ai déjà eu l'occasion d'élaborer une ou deux cartes de test à base de ce processeur. Si je les retrouve, je publierai une image ;-) .

La constatation était que cela fonctionnait très bien, même si au début j'ai eu quelques difficultés à gérer l'aspect séquentiel du processeur sur les deux flancs de l'horloge. Une gymnastique à prendre en compte lorsqu'on utilise du CPLD ou du FPGA pour implémenter la 'glue' logique.

a2heaven cré le 'buz' en ce moment avec une carte d'extension à base de ce processeur 65C816 cadencé à plus de 16MHz, comportant en plus 512ko de ram rapide :

http://finapple.hho.fi/

Des informations plus détaillées peuvent être trouvées à cette adresse.

Digression libre : 

Au-delà de l'aspect purement technique de ce nouvel engouement pour le 'rétro', ou plutôt le 'néo-rétro', il s'agit surtout d'un 'renouveau' philosophique sur l'outil informatique. Comme l'indiquait récemment Steve Wozniak à la Silicon Valley Comic Con 2017 à San Jose le 22 avril :

Albert L. Ortega/Getty Images
Il y a aujourd'hui une prise de conscience de la 'misère' qui imprègne l'espace technologique et un désirs de revenir à des choses plus simple ou les geeks travaillaient juste pour faire des choses sympas, et non pas pour devenir la nouvelle licorne, en moins de deux ans! (interprétation libre....)

Plusieurs réflexions personnelle (que j'ai déjà évoqué dans mon blog par le passé) :

- Misère philosophique et/ou financière !?

- Steve a un petit train de retard. Cela fait presque deux ans maintenant que ce mouvement est en marche. Mais bon, il pose date d'un phénomène qu'il connait forcément depuis quelques temps déjà.

- Ce mouvement correspond de toute façon à deux 'rejets' devenus assez puissants aujourd'hui. D'une part l'informatique n'est absolument plus que commerciale. Amusez-vous à y faire de la techno avec du PC ou du MAC. L'intelligence s'est concentrée dans quelques bureaux d'études (en Inde?, en Chine? Ah si, il doit en rester chez Intel et AMD parce que c'est leur nerf de la guerre) . Pour le reste...

D'autre part, la seule issue possible consiste à créer du soft avec toutes les contraintes des éditeurs, qu'il soient Google, Apple ou Microsoft. En gros, tout ce que le numérique peut faire de vous, c'est du travailleur de (très) bas de gamme pendant tout le temps ou vous le supporterez. Serait-ce la fin de la période que je considère comme de grande médiocrité philosophique, commencée dès la fin des années 80?

- Évidemment cela pose quelques problèmes, particulièrement en France ou le numérique est érigé en pur rêve de réussite. A son apogée aujourd'hui, la propagande partisane des édiles en étant responsable pour l'essentiel, il faudra sans doute quelques années pour que le mirage français 
atterrisse en douceur, typiquement cinq ans ;-)

La fin du néo-nouveau, barbe soignée, cheveux courts, montre connectée, armé de son mac portable dernier cris, en pleine séance de pseudo codage des dernières APIs spécialement crées pour vous, entre 14h et 16h, au nouvel espace super top connecté aménagé spécialement pour vous dans une ancienne friche industrielle par la mairie de votre cartier, parce qu'à 17h il assiste à un super top appéro. branché pour deviser des dernières tendances du design des nouveau front-end web, s'annoncerait-elle?

Bon, pour les autres, ils pourront toujours aller s'inscrire à la 'super branchée big néo-agence pour l'emploi' fraîchement installée Hall Freyssinet : enjoy! 

vendredi 9 juin 2017

Retrocomputing : APPLE // Festival

Il n'y a encore que quelques mois, je n'aurais jamais imaginé une telle chose possible :


Les informations se trouvent ici : http://apple2festivalfrance.fr/

mercredi 7 juin 2017

SynthFest NANTES 2017.

Petit aperçu de l'édition 2017....


En 'extérieur', l'importateur Moog était venu avec un certain nombre de matériels dont des moogs, mais aussi des Séquentials :

Tout le monde connait....
L'OB-6, une belle réussite.
Cette année, je me suis un peu attardé sur certaines machines présentées et notamment cet OB-6 que je trouve personnellement être la meilleur machine de Sequential. Les possibilités sonores et le grain sont puissants, l'ergonomie est vraiment bien pensée. Je n'ai pas posé de question sur la maintenance de cet instrument.

Machine sympa aussi...

En intérieur, Roland, Korg, Arturia, Yamaha et quelques 'artinanaux' :

Des Monologues. L'année dernière, c'était les Minilogues.
J'ai testé : de vrais 'jouets' sympas, bien construits, et au prix très contenu.
Pour du Jam, les inévitables Volcas...
Présentation du  Kronos par Michel Deuchst.
Petite digression sur la présentation du Kronos par Michel Deuchst. A la sortie du Korg T1, c'était déjà lui qui en assurait les présentations. Fidèle à la marque Korg, comme Francis Rimbert présent lui, sur le stand Roland. J'ai pu en tester un exemplaire en fond de salle, équipé des même flancs en pierre polie que l'exemplaire de Jordan Rudess (funny joke : le ridicule ne tue pas, la preuve), pour la petite histoire...

J'ai été réellement impressionné par la qualité des sons dont certains proviennent de la banque KApro. Et l'ergonomie de la machine : l'écran tactile est vraiment très lisible et précis au toucher. Le Kronos n'est pas un synthé, enfin son but n'est pas la recherche de sonorité. Par contre il possède plusieurs méthodes de générations de sons, héritées de certaines machines emblématiques de la marque. Le tout en virtuel, évidemment puisque l'émulation du Polysix par exemple, pur analogique, est remplacé on l'imagine par une batterie de DSP. Le Kronos est donc une machine plus orientée production musicale que recherche sonore. Et pour ça, il possède des arguments... percutants, à tous les sens du terme.

Bien évidemment, on ne se laissera pas (trop) 'aveugler' par la facilité avec laquelle Michel Deuchst déroule sa présentation, avec force "très simplement". Sa prestation pianistique, même si pas très virtuose, n'est pas accessible au premier venu. J'en sais quelque chose depuis presque deux ans que j'apprends 'sérieusement' le clavier piano. A remarquer aussi le joli bug du séquenceur. Impossible de le démarrer en enregistrement et visiblement sa manipulation générait des bruits étranges. Par contre la machine semblait quand même fonctionner normalement puisque Michel Deuchst à pu terminer sa présentation sans avoir à 'rebooter' le Kronos. Petit problème logiciel ou mémoire corrompue ou mal chargée? A vérifier quand même. Ceci étant j'ai été vraiment impressionné par les possibilités, la qualité sonore et l'ergonomie de la machine.

Retour sur la synthèse pure : la famille 'Odyssey'
Truc amusant sur l'ARP. Je n'avais jamais eu l'occasion de tester ce genre de machine. J'ai été surpris de ne pas trouver de bouton de volume général sur ce synthé. En fait, il faut y brancher une pédale de volume/expression. Mais quand même, sur les versions Korg un petit bouton de volume pour le casque a été ajouté sur la face arrière, près du connecteur casque, pas pratique! Bon, ce que j'en dis, on peut vouloir respecter absolument l'original, mais quand on est habitué depuis toujours à pouvoir régler le volume avec un bouton dédié facile d'accès...

Chez Roland.

Le stand Roland était aussi plutôt bien 'achalandé'.

Le FA06.
Le FA06, avec animations à l'écran. C'est le genre de chose qui me questionne toujours. Moi je préfèrerais financer de vrais développements utiles plutôt que du temps de développeur pour afficher des choses 'sympas' mais inutiles à l'écran! Je ne l'ai pas testé...

Par contre j'ai testé le System-8 :

Belle puissance sonore et ergonomie... moderne.
Les possibilités sonores et l'ergonomie sont au rendez-vous, même si côté ergonomie cela me semble quand même un peu moins abouti qu'un OB-6, plus 'cheap' aussi, avec un look accrocheur censé peut- être 'masquer' certains manques. En tout cas le public visé n'est pas celui de l'OB-6, le prix non plus, puisque le System-8 coute moitié moins cher qu'un OB-6. Ce n'est qu'un avis, je n'ai pas consacré des heures sur les machines et ne suis pas obligatoirement un pro du 'truc', mais le peu de temps passé sur ce System-8 m'a laissé une très bonne impression, même en venant de l'OB-6 ;-)

Boutique... Une partie des 'petits derniers'.
TR-8;  SYSTEM-1; TB-3; MX-1
Le MX-1 : mixer orienté DJ? De ce que j'ai pu comprendre, une espèce de mixeur audio possédant des effets, le tout programmable avec le 'séquenceur' intégré. Bon, j'avoue que l'aspect sapin de noël de ces matériels n'est pas pour m'attirer. Matériel clairement dévolu à un 'type' particulier (voir très particulier) d'utilisateur.

Arturia était de nouveau présent à cette édition 2017 du Synthfest, de façon peut-être plus 'discrète' que l'année passée.

Le Maxi...
Yamaha était aussi présent avec les montages et les Refaces. Rien de vraiment neuf sous le soleil nantais. Je suis passé rapidement sur le stand.

Je n'ai pas tout relevé mais étaient aussi présents quelques 'artisans' de la lutherie électronique comme Baloran avec son River : 

Hum, toujours du monde dessus, je n'ai pas pu tester.
Par contre j'ai fini par trouver des vidéos sur le Net de la présentation du River au SynthFest, par son créateur. Je les mets en accès ici (je n'ai pas demandé l'autorisation, mais bon...): 



Et c'est  : Français! Les pré-réservations sont ouvertes ici http://www.baloran.com/

Comme l'année dernière, Neoretro synth alias NRsynth était présent avec, entre autre, son Cobra (c'est la 'petite' machine de droite) :

Ça sonne toujours aussi bien!
Et puis dans une salle annexe, j'ai pu assister à quelques démos. de Clavintage, et notamment de ce 'fameux' double Juno 106 :

Entre les enceintes, c'est un Pro One.
Et bien oui, c'était la première fois que j'entendais un Pro One de Sequential Circuits pour de vrai. Que dire? Je comprends la côte d'occasion de ce type d'instrument. C'est puissant, incisif, percussif, imparable!

Et pendant que j'y suis, petite pub pour Clavintage. Vous pouvez trouver sa page d'information facebook ici .


A côté de la présentation Clavintage, peut-être un Anafrogien? Espèce un peu plus rare sur cette édition 2017 ;-)

Bon, L'édition 2017 était sympa même si l'on est à des années lumières du Superbooth de Berlin du moi d'avril par exemple. Cette édition était la quatrième, la première ayant eu lieu en 2014. Et cette fois, quelque chose me dit que le concept 'doit' évoluer. C'est sans doute juste une impression, mais j'ai senti comme une espèce 'd'entre deux' : plus assez petit; pas assez grand. Je pense que l'intérêt de cet évènement, par rapport à beaucoup d'autres, est de conserver une vraie place aux 'artisans', dans le bon sens du terme. Hors il existe ne serait-ce qu'en France, des personnes qui produisent des choses vraiment sympas qui pourraient intéresser et dynamiser grandement ce genre d'évènement. Ce que j'en dis...

A suivre...

mardi 6 juin 2017

RETROCOMPUTING & APPLE ][e

Few months ago, I recovered an 'old' Apple //e in a non-functional state, with others vintage materials. This Apple //e don't start an do nothing, in truth! Some inspections of the motherboard reveals that few ICs aren't correctly inserted on their sockets, some of them were even in the wrong position. The video UVPROM were mising etc etc...

So, I got myself all the TTL ICs that were supposed to be defective on the motherboard, I burned a new UVPROM with a French video generator, plus I made some corrections on the board :


After having done this modifications, again, nothing worked, exept a flashing white/black screen. At this stage, an very imortant thing : To start, an Apple //e need to have its keyboard attached!

After have plugged the connector of the keyboard and switched on again, TaDa :

The first Propgramm since... a very long time.

In this configuration, the main board is equiped with a 64K Apple memory card and runs the basic interpreter as soon as power is turned on : great!

Now, I have to put this main board with the PSU and the keyboard back into the original case, and to test the two floppy drives with the expansion board.

PSU

Main Board

Keyboard

Ext Cards
Hum : The disk I/O card is in a wrong place. This card MUST NOT be installed into the GAME I/O slot!

And after have placed the cover and powered this Apple //e :

Yessssss
I would have been happy but after few minutes, this //e started to have problems and finnally went faulty with a very characteristic smell of burnt electronics. After some research I understood that it came from one of the floppy disk drives. Incredible, here is what I discovered inside one of them :


The 74LS125 burned without reason. A check of the voltage revealed a very good value of 4,97V on it! I never saw that befor, exept with the good reason of overvoltage.


The trace of smoke deposited on the top of the floppy drive indicates that the 74ls125 has reached a very high temperature... So I replaced it with a new one :


Finally, the system works very well with the two drives attached on it :

CTRL + CLOSED APPLE + RESET or APPLEs at POWER UP

But I don't have any Pro DOS floppy to boot with. And I don't know how to find that! Actually I must stop the boot process with the CTRL/RESET keys and go to the internal Basic interpreter. A good solution could be the use of an Apple // disk drive emulator like this :


Extension cards for the Apple II? 

https://quip.com/ :


ADP Pro :