Attention : nouvelle adresse mail depuis novembre 2017. Ne plus utiliser l'ancienne hébergée chez Yahoo!

vendredi 16 décembre 2016

M.I.D.I. Switch

Malgré un 'certain' nombre de projets en cours, j'ai réussi à trouver du temps pour monter partiellement la carte de ce qui 'devrait' être le centre de distribution de mon réseau M.I.D.I. perso. Ça ressemble à ceci :


Evidemment, je n'ai pas pu résister au 'plaisir' de faire une erreur bête sur ce circuit : l'empreinte du quartz Y1 est à l'envers. Et je n'ai aucune solution pour rattraper le coup, si ce n'est à placer le composant tête en l'air et souder ses pads avec du fil, directement sur les pastilles du circuit imprimé. Question CEM, ça va pas être ça du tout. Mais bon, c'est un prototype.

[ 19/12/2016 : en fait non, je n'ai pas fait d'erreur sur l'implantation du quartz. Ou de la mauvaise utilisation des statistiques...
J'avais quand même un gros doute sur une erreur d'empreinte du quartz, je me souvenais avoir bien 'étudié' le sujet dans le but d'éviter tout risque sur le circuit imprimé. Et puis une idée me prends, je teste la continuité des pads du quartz en diagonale, et tombe bien sur les deux pads reliés au GND, présentés de la même façon que sur le circuit imprimé. La relecture du datasheet me donne la réponse :


C'est écrit en gras : ce composant peut-être livré avec le pad n° 4 présentant le chamfrein, au lieu du pad n°1... d'ordinaire, sans que cela change quoi que ce soit à l'implantation réelle du quartz. Dont acte!
Il ne reste plus maintenant qu'à effectuer la première mise en service de cette carte... Quand j'aurai le temps!
19/12/2016 ]

[ 22/12/2016
Après quelques difficultés de reconnaissance du processeur PIC par le logiciel de développement Mplab, j'ai enfin réussi à programmer la carte avec l'inévitable 'Hello World', à savoir le clignotement de certaines LEDs directement accessibles par le processeur. Cette fois encore, l'erreur commise était du domaine de la pure distraction. Ce qui m'a conduit quand même à abîmer une piste du circuit imprimé et à devoir souder un fil en l'air pour rétablir la liaison. Parce qu'en fait, il semblerait qu'il n'y ait pas de problème sur cette carte, bien que je n'ai pas encore testé l'UART. Mais ça, ça sera pour janvier....
22/12/2016 ]

Et à propos de prototype, mon système de pilotage des paramètres sonore du Juno 2 de Roland est fonctionnel. Je n'ai finalement pas eu de problème matériel avec ce système, bien que toute la carte ne soit pas encore testée. La plus grande difficulté a été la gestion des différents ports série sous interruption. Le principe n'est pas compliqué, mais sur un environnement processeur et outil de développement que j'attaquais pour la première fois à fond, il a fallu s'adapter aux usages... Je vais tenter une petite vidéo du sujet que j'espère pouvoir publier sur ce blog avant la période de Noël...

Je remets mon adresse mail ci-dessous, mais je cherche actuellement une solution pour héberger une adresse mail à un prix non excessif et de manière perenne. Il faut bien avouer qu'héberger une adresse mail chez Yahoo, à la base, ça n'est pas très sérieux, mais aujourd'hui vu la façon dont Yahoo rend la chose pénible, le signal du départ est donné!

[ 17/12/2016
Je ne pensais pas si bien dire. Message de Yahoo ce jour indiquant un vol massif de données ayant eu lieu en 2013 sur les comptes Mail. On appréciera le délai de retour de l'information à l'utilisateur. Et plus généralement, nous voilà rentré dans la période de consolidation d'internet : Affaiblissement des services, précarité des solutions en ligne, médiocrité des applications connectées, généralisation de l'insécurité! J'ai constaté cette tendance il y a déjà plusieurs mois. Cela va faire TRES mal au 'numérique'!
C'est sur, vouloir faire passer des données sensibles dans des tuyaux à peu près aussi sécurisés, à la base, qu'un fil à linge, à terme cela peut provoquer quelques désagréments! Et pendant que j'y suis, je constate aussi le début d'un 'certain' désengagement de grands acteurs du domaine de l'IOT. Histoire de... j'écrivais ceci il y a presque deux ans!
A suivre...
17/12/2016 ]

[ 15/02/2017
Après quelques problèmes de mise en service, cette carte fonctionne parfaitement. Je précise que je ne vais pas continuer le développement de cette version de switch M.I.D.I. Je vais en développer une nouvelle version basée sur un autre type de processeur que celui utilisé.

En effet, pour cette version, j'ai utilisé un micro-processeur de la famille PIC32 associé à un circuit comportant 4 UARTS. Cela fonctionne très bien, même si j'ai du recréer pour l'occasion des pseudo bus d'adresse/données/contrôle. En fait, c'est un schéma que j'avais en tête depuis très longtemps (but it is an other story). En plus de considérations électroniques, cette façon de faire rajoute aussi de la complexité logicielle. J'ai essayé, cela fonctionne, mais je considère que ça n'est pas la bonne solution.

Je vais donc redévelopper ce projet avec un processeur de type ARM. J'ai utilisé ce type de processeur dans un montage précédent et ai pu en apprécier les caractéristiques, ainsi que la facilité de programmation. Je vais donc utiliser un STM32L152RET6 :


Ce circuit dispose d'un nombre suffisant de ports séries (5) ainsi que de 80Koctets de RAM, le tout dans un seul boitier. Je pense que cela sera plus facile à gérer que ma version précédente.
15/02/2017 ]

UPDATE NOVEMBRE 2017 : Bien que cela prenne un peu de temps de développement, j'ai réalisé une nouvelle carte de ce switch à partir d'un processeur ARM. Cela se trouve ici :  MIDI switch. Parallèlement je redéveloppe aussi les adaptateurs MIDI cette fois je pense sur du processeur de chez T.I.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire